Catégories
Soigner une peau qui brûle et qui tire

Comment régénérer sa peau après une maladie ?

Tomber malade fait partie de la vie. Mais quand on a une peau sensible, le manque de soin, même pendant un ou deux jours peut avoir des conséquences. Chez moi, ma peau sensible tiraille, brûle, c’est assez désagréable. Souvent je souffre de déshydratation, ce qui m’oblige à composer pendant quelques jours pour retrouver une belle peau. Donc après une maladie, j’ai une routine beauté bien précise, que je partage dans ce blog beauté, pour m’aider un peu à retrouver une peau lumineuse.

Régénérer sa peau après une maladie justifie de casser la routine beauté en cours.

Dans un blog beauté, il est souvent expliqué qu’une routine commencée doit être menée à son terme. En effet, il est fortement déconseillé de changer trop souvent de produits de beauté. D’utiliser plusieurs crème hydratante en même temps. Sauf conditions exceptionnelles où les produits ne conviennent pas. Mais une maladie est l’une des rares raisons qui peuvent justifier de casser une routine beauté en cours.

Comment changer sa routine beauté sans prendre trop de risques ?

Les besoins d’une peau sensible sont toujours au centre des interrogations. Il est totalement possible, que la routine beauté en cours aie les mêmes capacités régénérantes. Mais si votre habitude beauté du moment n’est pas du tout adaptée, il est nécessaire de se demander s’il faut tout changer, ou si un ajout dans la routine suffit.

Si votre peau a un manque passager de sébum, ajouter une huile végétale peut résoudre les problèmes. Les eaux florales peuvent jouer le même rôle si votre peau a une déshydratation temporaire. Mais quoi qu’il arrive, reprendre une routine beauté depuis son début est nécessaire pour retrouver une belle peau.

Une nouvelle routine beauté suit toujours un schéma précis

  1. Un effectue un gommage
  2. Un masque choisi avec un soin particulier
  3. On applique un sérum pour hydrater en profondeur
  4. On termine avec une crème de jour adaptée

Un gommage pour éliminer les peaux mortes.

Sauf si le précédent gommage date de moins de deux semaines, je commence par éliminer les peaux mortes. Même si elles ne sont pas visibles, ces petites peaux sont un grand obstacle à l’efficacité des soins. Mais comme ma peau est très sensible, je procède à ce soin après un bain. La chaleur de l’eau permet d’ouvrir les pores et facilite le gommage.

Quel gommage utiliser après une maladie ?

Mes besoins en terme de gommage sont très variés. Je n’ai jamais besoin de la même chose. C’est pourquoi, j’achète uniquement des soins gommant à usage unique. Le grain est très fin voir inexistant pour ne pas agresser encore plus ma peau. L’application du produit doit être fait en douceur. La peau est suffisamment agressée comme ça. Ensuite, je poursuis mon soin avec un masque pour le visage.

Un masque à usage unique régénérant ou d’hydratation intense ?

Apprendre à choisir entre ces deux masques m’a demandé des années. Je souffre régulièrement de crise de foi à Noël et forcément, la perte d’eau dans ces moments est inévitable. Donc, j’utilise un masque d’hydratation intense.

Mais quelques fois, si ma peau a perdu trop de sébum, je prends un masque régénérant. Ce sont les rougeurs et les marques de déshydratations qui m’aident à faire la différence dans les besoins ponctuels de ma peau. Si ma peau brûle à l’application de ma crème de jour, je prends un soin régénérant.

Un sérum pour repartir du bon pied.

Le sérum est le produit qui permet de retrouver une peau lumineuse assez rapidement. En fonction des produits et des besoins de la peau, une semaine peut suffire voir moins. Mais quoi qu’il en soit, régénérer une peau demande du temps. Un cycle complet est souvent nécessaire pour avoir des effets durables. Sachant qu’un cycle de peau dure environ trois semaines.

Une crème hydratante neutre.

Il existe de nombreuses crèmes hydratantes. Riches en eau, riche en gras, votre peau et ses besoins du moments seront déterminants pour choisir la crème qui vous permttra de retrouver une peau belle et lisse.

Catégories
Soigner une peau qui brûle et qui tire

Au secours, la peau sensible de mon visage tiraille et brûle !

Il y a des constantes dans la vie d’une peau sensible. Ce sont les changements de temps. Mais au delà des changements de temps, il y a aussi les changements de saison. En automne, il y a l’arrivée des pluies, des brumes, des vents froids, avoir une belle peau devient un challenge. Pour se protéger contre ces changements, il est nécessaire d’adapter sa trousse de soins du visage.

Mais comment choisir le soin pour sa peau sensible ?

La réponse est délicate. Il y a presque autant de réponse que de peau sensible. Autant de réponse que de peau réactive. La base est de connaitre votre peau. La mienne va se déshydrater. De fines ridules vont apparaître par endroit, ma peau va commencer à tirailler autour de la bouche, puis des yeux. Pour d’autres, c’est l’acné qui va faire son apparition. Mais dans tous les cas, il faut agir vite.

Investir dans un nettoyant adapté à votre besoin

Je dis bien besoin. Parce que les peaux sèches peuvent, si elles sont sensibles, avoir des boutons d’acné. Mais, il faudra cependant prendre un produit qui n’aggrave pas les choses. Laits, lotions, gels : vous avez l’embarras du choix.

Personnellement j’utilise un gel qui se transforme en lait quand j’ajoute de l’eau. J’ai l’avantage d’avoir une dose d’hydratation avec le gel et un peu de gras avec le lait. Cependant si j’utilise un lait, c’est acné assuré. Et pourtant j’ai une peau sèche.

Donc à chacune son produit. Mais la peau de votre visage doit être soigneusement nettoyée. Je dis soigneusement et pas sauvagement. Donc, on ne tire pas la peau. On ne fait pas apparaître des marques rouges au passage du coton.

On fait des soins du visage matin et soir

Votre peau sensible va devenir votre alibi pour prendre du temps pour vous. Ces quelques minutes matin et soir qui pourraient vous faire gagner du temps en maquillage. Ces quelques minutes, pour vous réveiller en douceur le matin, ou déstressantes le soir. Ces quelques minutes, rien que pour vous.

Quels produits prendre pour faire mes soins visages peau sensible ?

C’est votre choix. Une crème de soin est le minimum. Pour l’automne j’utilise une crème première ride bio. Ces crèmes sont souvent riches en eau et en gras. Parfaites pour ma peau sèche. Pour ma tendance assoiffée déshydratée, j’ai toujours un sérum bio. Il n’y a pas plus hydratant.

Je fais tout ça mais ma peau tiraille : pourquoi ?

J’utilise un sérum, un soin, mais ma peau tiraille et brûle souvent. C’est le lot des peaux sensibles. Parfois le soin quotidien ne suffit pas. Fatigue, une soirée arrosée, du stress : la peau est le premier organe à subir les effets des modes de vie. Quand le froid arrive, le corps peut se fatiguer plus vite parce qu’il doit produire plus de chaleur. Souvent il faudra adapter votre alimentation et surveiller votre consommation d’eau.

Comment faire pour soulager les tiraillements de la peau du visage ?

Le dimanche, c’est journée soin pour ma peau sensible. Mais vous pouvez choisir un autre jour. J’applique un masque hydratant. Pour profiter totalement du masque, je fais suer la peau de mon visage avec de la vapeur d’eau. Ensuite je la nettoie avec une éponge végétale ou je fais un gommage. Mais pas plus d’un gommage par mois. Ma peau ne le supporterait pas.

Je termine avec l’application de mon sérum et de ma crème jour.

Catégories
Soigner une peau qui brûle et qui tire

Peau sensible, Pourquoi le type de peau est-il important pour soigner l’acné ?

Les soins matifiant ne sont pas toujours adaptés pour soigner l’acné.

Les peaux sensibles étaient à une époques, pas si lointaine, encore méconnues. Pourtant, elles étaient bien présentes, en souffrance à la moindre difficulté. Il fallait entrer dans un cadre connu et définit. Hors ce sont ces méconnaissances et les idées reçues qui ont contribué à décaper la peau de mon visage pour la première fois.

J’avais entre 16 et 17 ans, le moment où les ados ont des soucis d’acné. On ne peut pas dire que je sois née dans une famille sans peau à problème. Ma sœur souffrait d’eczéma depuis des années. Devant la difficulté pour ma mère d’apporter une solution à mes boutons, elle pris un rendez vous chez un dermatologue. Une bonne chose me direz-vous.  Dans l’initiative de ma maman, oui, dans ce qui a suivi, non.

Savez-vous qu’une peau sèche ou normale peut avoir de l’acné ?

Le médecin m’a posé tout un tas de question sur la nature de mes boutons. Mais à aucun moment, mon type de peau n’est devenu un vrai sujet. Pour le médecin, j’avais des boutons parce que ma peau était grasse. C’était donc mon type de peau. Il m’a prescrit deux crèmes pharmaceutiques ayant pour principale mission de réguler le taux de sébum et matifier ma peau, sans oublier le nettoyant spécial peau grasse.

Cependant, je suis très loin d’avoir un peau grasse, j’ai toujours eu une peau sèche. Sauf pendant ma grossesse ou elle était normale. Il n’a fallu que quelques jours à ma peau sensible pour devenir douloureuse. Ces produits avaient coûté une fortune, et ma maman refusait d’admettre qu’ils pouvaient me faire autant de mal. Qu’ils pouvaient ne pas être adaptés à tout type de peau.

Des soins adaptés à votre type de peau.

Une peau sensible peut devenir grasse quand elle est agressée et qu’elle devient réactive. Elle a en effet besoin d’être nettoyée pour éliminer l’excès de sébum, mais l’application de soin matifiant est effectué avec une grande prudence. Quand une peau est réactive, il faut l’aborder avec douceur et lui donner des soins adaptés. Éviter l’eau du robinet, souvent trop calcaire, se diriger vers les eaux déminéralisés. Effectuer des nettoyage en profondeur à l’aide de gommage sans grain. Régénérer la peau avec des baumes, des masques, des crèmes riches.

Mon avis de maman pour mes enfants.

Ce que j’ai envie de dire aux mamans qui lisent ces lignes, c’est d’être très critique dans le choix des produits utilisés pour les peaux des enfants. Ils ont tous une peau plus ou moins sensible, mais sensible tout de même. Quand un enfant dit qu’une crème ou un soin cosmétique le brûle, ce n’est pas forcement faux. Il est préférable, de ne pas maintenir les applications. c’est même souvent mentionné dans les conseils d’utilisations.

Les articles associés.

Vous n’êtes pas certaine de connaitre votre type de peau ? Consulter mon article sur les types de peaux.

Catégories
Soigner une peau qui brûle et qui tire

Pour avoir une peau de pêche, il faut connaitre son type de peau

L’ignorance n’est plus une excuse

Avoir une jolie peau demande de connaître sa peau

Pour commencer, point avec lequel je suis totalement d’accord, c’est que pour avoir une jolie peau, vous devez impérativement la connaitre. Connaitre ses atouts, ses faiblesses, savoir décoder toutes ses réactions. Ce que j’ai pu apprendre au fils du temps, c’est que la peau au quotidien ce n’est pas aussi simple que : type de peau grasse, mixte, sèche etc. Non ce serait trop facile. Une peau grasse peut devenir fragile ou sèche (si si je vous assure). Une peau sèche peut devenir grasse (si si je vous assure aussi).

Finalement, la seule chose à savoir c’est que votre type de peau ne change plus à l’age adulte. Sauf parfois avec des traitements médicaux. Si votre peau grasse devient sèche, vous avez un soucis dans votre routine soin, idem pour les peaux sèches qui deviennent grasse. Enfin une peu grasse et ou mate peut être sensible.

Comment déterminer son type de peau ? Une aide extérieure ?

Je me suis amusée un matin à faire à la suite plusieurs tests sur le web. Mettons en premier de coté les tests, qui au final, ont pour mission de connaitre vos attentes, dans le but de vous vendre un produit, sans forcement tenir compte réellement de votre type de peau. Ensuite mettons de coté les tests qui vont cibler une tendance de votre peau dans le but, une nouvelle fois de vous vendre un produit. A la fin il ne reste pas grand chose. Le pire c’est que les tests restant se contredisent. Alors comment faire ?

Sachez en premier lieu que rien ne remplacera l’expertise d’un dermatologue. Que même très gentilles les vendeuses de pharmacie ont un avis personnel sur les types de peau ou les produits, ce qui se conclus par un mauvais conseil sans pour autant le vouloir. Donc pour moi le mieux après le médecin, c’est d’être critique vis à vis de tout ce qu’on peut vous dire ou tout ce que vous pouvez lire. Vous renseigner sur le sujet et de faire votre jugement.

Comment déterminer son type de peau par son propre jugement ?

Comment faire son propre jugement devant un miroir ou à a maison, et déterminer son type de peau ? Nettoyez votre peau avec un produit doux, comme un nettoyant sans savon, avec un PH neutre dans le but de ne pas agresser la peau avec un produit qui ne serait pas adapté pour vous. Personnellement, j’ai une eau d’Aloé Vera que j’utilise tous les matins avant d’inspecter ma peau. Patientez un peu, lavez vous les dents, coiffez-vous et prenez un mouchoir en papier bien propre. Posez le sur votre visage et frottez doucement sur le front, le nez, les joues etc.

En retirant le mouchoir, regardez les traces laissées par votre visage. Il est possible que le résultat soit inégal, par exemple, beaucoup de trace au niveau du nez, du front et du menton puis presque rien au niveau des joues, ce sera typique d’une peau mixte. Ce qu’il fait retenir :

  • Beaucoup de trace : zone grasse
  • peu de trace : zone « normal »
  • pas de trace : zone sèche

Sachez également que votre peau peut présenter une tendance : deshydratée, reactive, entre autres. Il vous faudra au quotidien jongler avec ces tendances et adapter vos soins en permanence. Mais ces tendances ne sont pas un type de peau.