Catégories
mes histoires

Un mois de janvier en pointillés

Cela fait quelques semaines que je manque de temps pour écrire dans ce blog. Je ne dirais pas que je n’ai pas écrit pendant ces dernières semaines, ce serait mentir. Écrire fait partie intégrante de mon métier, donc je suis susceptible d’écrire pour d’autres blogs. Mais, même si le temps m’a manqué, je n’ai eu de cesse de rechercher de nouveaux produits qui pourraient me convenir.

La fin de mon sérum TAAJ

J’arrive à la fin de mon ultime sérum, un produit qui n’est pas référencé comme bio, mais qui est néanmoins classé dans les produits naturels. J’ai malheureusement manqué de temps pour trouver le produit bio qui allait m’accompagner dans ma routine de soin peau sensible pendant l’un des mois les plus froids de l’année. Janvier. Je ne suis pas déçue de ce produit, mais j’envisage cependant de changer, encore une fois. Je vous parlerai de cette marque dans quelques jours.

En recherche d’un nouveau mascara

Donc depuis quelques semaines, mon mascara avril commence à sécher et j’en recherche activement un nouveau. J’ai envie de changer parce que c’est dans ma nature, j’adore découvrir de nouveaux produits. En surfant sur Instagram, mes yeux se sont attardés sur Zao. j’aime beaucoup leur concept. Des produits rechargeables avec un packaging en bambou. Mais, il n’y a pas tellement de revendeur de Zao dans le Gers. Donc à voir…

Grosse fatigue de l’hiver

Janvier, février les mois de l’hiver. Je n’aime pas l’hiver. Ma peau finie toujours par tirailler, brûler. Mais cette année, je pratique d’autres soins plus particuliers le soir. Depuis un moment, j’ai envie de raffermir mon ventre, j’ai testé plusieurs applis pour faire fondre la graisse du ventre, le genre de truc où il faut être vraiment très motivée sinon vous arrêtez tout en quelques jours. Ce que j’ai fait pour être honnête. Donc, depuis une dizaine de jours, je teste le »coach décathlon ». Le spécialiste du « à fond la forme » devrait, en théorie, avoir des programmes moins violents.

J’ai commencé par le Pilate. j’avais déjà découvert cette activité après mon second accouchement. Ça aide à retrouver le contrôle du périnée. Mais, j’en deviens accro, c’est un véritable moment de détente où chercher la performance n’est pas l’objectif, on avance à son rythme en basant tous les mouvements sur la respiration. Dites ciao au stress et débutez la soirée dans la sérénité

En plus de mes séances de Pilates que je fais trois fois par semaine, j’apprécie sincèrement mon thé rooibos à la vanille. C’est un thé avec peu de théine ce qui permet de véritablement se détendre. Si vous n’avez pas ce type de thé proche de chez vous, vous pouvez tester le thé d’un torréfacteur gersois.

C’est tout pour ce jeudi et à très bientôt cette fois, j’espère.

Catégories
mes histoires

Comment soigner naturellement une peau sensible après une période de stress ?

Dans notre vie de femme active et de maman, nous traversons régulièrement des moments de trouble. Qu’ils soient liés au travail, aux enfants, à la maison ou tout autre problème qui occupe la vie d’une femme. Mais comment gérer tout cela quand on a une peau sensible ?

Les pauses sont des priorités

Le linge et la vaisselle peuvent bien attendre, le reste des taches ménagères aussi. Le plus important c’est vous. C’est ce que j’ai dû apprendre pendant ces dernières semaines. Faire des pauses. Procéder par priorité. Mais ces pauses font parties des priorités.

Devenir critique vis-à-vis de son éducation

Nous sommes loin des concepts de notre éducation : « travailler c’est la santé« , « travailler c’est la vie« . Peut-être, oui. C’est une façon de penser. Tout dépend de la façon dont on interprète ces phrases. Je ne m’aventurerai pas dans un débat sur ce concept. Ce que je constate aujourd’hui, c’est la proportion que le stress prend, lié à ces obligations de travail, d’image, de résultat. J’insiste encore sur le fait que je ne compte pas débattre sur les choix de vie des unes et des autres. Ni sur les façons de penser des générations passées.

Prendre du recul et du temps

J’ai seulement envie de dire, à cette population submergée par le stress, qu’il faut apprendre à prendre du recul et de la distance pour être efficace. Être efficace, c’est concrètement le but recherché. Terminé le temps perdu à chercher, à tâtonner. On prend le temps de faire les choses correctement. Hors, faire les choses correctement, signifie être en état de le faire. 

Mais qu’est ce qu’une personne submergée par le stress peut faire ?

Le stress, lié à la peur, est un paralysant. Il n’apporte pas cette dose d’adrénaline, au contraire, il détruit. C’est là que faire des pauses à distance raisonnable n’est plus une perte de temps, mais une optimisation du temps de travail. A condition, qu’il permette de faire diminuer le stress et la pression. Si pour cela, vous devez aller vous « balader » 10 minutes, faites-le.

Être critique et lucide vis-à vis de soi

Prenez de la distance avec le « je n’ai pas le temps », « je suis trop chargée » ou le « je dois terminer le dossier avant » ou pire « je dois passer le balai », « je dois ranger le linge », « je dois laver ma maison, j’ai honte ». Alors oui, je dis oui à tout cela, mais faites une pause avant. Vous serez bien plus efficace après. Pour l’illustrer je vais me prendre en exemple. Il y a quelques temps, j’avais un gros travail à terminer qui m’avait déjà pris plusieurs jours. Alors que je n’étais plus en état de faire quoi que ce soit correctement, je me suis entêtée à continuer. Hors, après une pause forcée du week-end, j’ai passé le lundi matin à corriger mes erreurs du vendredi après midi. Quelle perte de temps !

Buvez c’est essentiel

Il arrive souvent, quand nous sommes absorbés par une tache, de ne pas prendre le temps de boire. Hors pour fonctionner correctement, notre corps a un grand besoin d’eau. Votre peau sensible a besoin d’être hydratée. Assurer une hydratation à votre peau sera un remède efficace pour lutter contre le dégâts du stress. Elle permettra aux cellules de votre peau sensible de se renouveler dans de meilleurs conditions.

Moins de dégâts, moins de maquillage

Cette simple habitude évite de passer plus de temps à se maquiller le matin. Il n’y a rien de pire pour une bonne mine que la déshydratation. L’eau facilite l’élimination des toxines et aide à lutter contre les cernes et les poches.

Pour conclure, pour lutter contre le stress, il faut prendre soin de soi. Accepter ses limites, savoir les identifier. Avoir les bons gestes qui obligeront à prendre des pauses, à prendre du recul.

Catégories
mes histoires

L’eau est mon premier soin naturel pour peau sensible.

On l’entend souvent, mais nous ne pratiquons pas assez, ou sûrement pas autant que notre corps en aurait besoin et pourtant l’eau est la base même de la vie. Le corps humain est constitué à 65% d’eau. Notre peau est, quant à elle, constituée à 70% d’eau. En fonction de notre corpulence, cette  proportion peut changer. Elle se modifie aussi avec l’âge.

Notre corps a besoin en moyenne d‘un apport d’environ 2,5 litres par jour, dont 1,5 litres directement consommée sous forme liquide. Cet apport permet à notre corps de fonctionner : notre cerveau et nos organes ont besoin de cette eau. Notre corps est une belle machine et quand l’eau vient à manquer, il privilégie naturellement ce qui est vital. Clairement, la peau est la première à en manquer, à se déshydrater.

C’est pourquoi boire est essentiel dans votre routine beauté. C’est même, je dirais, le premier élément. Quand la peau sensible commence à tirailler, demandez-vous si ces derniers jours vous avez bu assez. Absorber 1,5 litres dans la journée doit être aussi important que de mettre votre crème de jour ou votre sérum.

Mais quand boire ?

Tout au long de la journée, en petite quantité, sans forcement avoir soif.

Boire à jeun.

Sachez que boire un verre d’eau une vingtaine de minute avant de boire votre boisson du matin, aide votre corps à éliminer les toxines, à réveiller en douceur vos reins.

L’élimination des toxines favorise aussi la luminosité de votre teint. Si, comme moi depuis la naissance de mes enfants, ou pendant la grossesse, vous souffrez de rétention d’eau, c’est un geste beauté et santé essentiel à prendre pour votre corps.

Boire 30 minutes avant le repas

Boire un peu avant les repas, permet de mieux manger. Il arrive fréquemment, malheureusement, que nous ne sachions pas identifier clairement nos besoins. J’ai faim ? J’ai soif ? Donc si vous avez faim, ce n’est pas un verre d’eau, bu 30 minutes avant le repas, qui vous coupera l’appétit. En revanche, si vous aviez soif, sans le savoir, vous aurez eu un apport sous forme liquide et vous mangerez moins, mais mieux.

Ne pas trop boire pendant le repas.

Si vous buvez trop pendant le repas, cela peut rendre complexe la digestion, couper l’appétit, et vous inciter à grignoter entre les repas.

Boire avant de se coucher

Sûrement, mon rituel beauté du soir. Mon infusion. Cela permet de se relaxer avant de se coucher et de mieux dormir.

Mais quelle quantité boire ?

Seul votre corps est juge. En fonction de votre âge, de vos habitudes de vie, de votre sudation, la quantité peut varier. Quand j’étais enceinte, je buvais beaucoup, pendant l’allaitement, encore plus, surtout par fortes chaleurs. Je peux consommer beaucoup d’eau, même en hiver à cause du chauffage. Le mieux est de faire confiance à votre corps et d’apprendre à l’écouter de surveiller votre peau, d’être sensibilisée au moindre signe de déshydrations.

Quels sont les signes de déshydrations sur une peau ?

A priori, il n’y a rien d’apparent, mais elle brûle, elle tiraille, elle est désagréable, inconfortable. Une peau sensible, réagit assez vite et ne supporte pas grand-chose, y compris la déshydratation.