Catégories
Soins visage

Le sérum visage avril, repulpant à l’aloé vera bio

A propos du sérum visage avril, repulpant à l’aloé vera bio

Certifié bio et à l’aloé véra, ce sérum a tout pour me séduire, au premier abord. L’aloé vera a cette capacité réparatrice qui, hiver comme été, est un atout non négligeable. Mais en plus de cela, ce produit est repulpant. Ce qui, après un épisode critique, a attiré mon regard. Ma peau était franchement fatiguée et un soin repulpant pouvait lui donner un bon coup de fouet.

L‘effet fut immédiat. ma peau sensible était visiblement plus belle. Elle a rapidement absorbé l’eau, ce qui est normal vous me direz. Mais la sensation de tiraillement, n’est pas revenu de suite. Au fil des semaines, les effets ont été plus durables. Il m’arrivait même pendant l’été de pouvoir m’en passer une fois par jour ou même un jour complet, sans souffrir d’inconfort.

Depuis, j’ai investi une nouvelle fois dans ce sérum que j’apprécie beaucoup pour ses effets, son odeur, sa longévité et surtout son prix.

A propos d’Avril

Le sérum, une belle découverte pour ma peau sensible à tendance déshydratée. Mais c’est souvent un produit onéreux, encore assez méconnu. Pourtant, il fait parti de mes indispensables dans mon parcours beauté. Je l’utilise matin et soir, en hivers, il est fréquent que j’en remette le midi à cause des tiraillements.

C’est en cherchant une marque plus accessible à ma bourse et plus proche de mes convictions que j’ai découvert par hasard la marque Avril. Cent pour cent française, des produits bio d’origine naturelle, cette jeune marque a fait un choix marketing qui m’a plu.

Packaging simple, peu de sponso, des produits bio pour tous. Et, petit plus, je ne connaissais pas cette marque et ma peau avait déjà beaucoup souffert de mauvais achats. Acheter sur internet était donc, pour moi, inenvisageable. Mais Avril cosmétiques possède plusieurs distributeurs en France, dont un proche de chez moi.

Mes petits plus :

Catégories
Soins visage

Le Sérum Elixir des reines de Sanoflore

Une page se tourne, encore une, une de trop et j’espère que celle qui commence va durer longtemps. Je parle de mon mariage avec mes crèmes de soin.

Malgré tous les compliments que je peux recevoir sur ma peau, qui sont vraiment gentils, je dois dire que son entretien demande un soin plus que particulier. Parce que voilà, mon soi-disant « teint de porcelaine » est, comment dire, le plus beau, parait-il, mais aussi le plus sensible. Youpi !